Develink : le netlinking pour tous

Develink est une agence digitale spécialisée dans le netlinking créée début 2017. Marc Turkesteen, son fondateur, s’est entouré de développeurs pour créer une plateforme permettant aux sites internet d’obtenir des liens retour, ou backlinks, et aux sites hébergeant les liens, de monétiser leur contenu.

L’objectif ? Obtenir des liens retour pertinents, ce qui est considéré comme l’un des trois piliers du référencement naturel (SEO), avec l’optimisation technique, ou optimisation onsite, et la qualité du contenu.

Par ailleurs, la spécificité de Develink est de proposer à chacun de devenir à son tour éditeur, et de créer ainsi un maillage bien plus varié et riche qu’avec les blogs et éditeurs habituels qui représentent environ 20 000 sites pour un marché d’annonceurs d’environ 200 000 sites.

Son obsession ? Proposer les meilleurs sites aux annonceurs, afin d’obtenir des liens de qualité.

Rencontre avec un chasseur de contenus.

Explique-nous comment fonctionne ta plateforme et qu’est-ce qu’elle apporte à chacun ?

Marc Turkesteen, fondateur de Develink et expert SEO

Pour atteindre les top positions sur vos mots clés, il faut des liens retour ou backlinks qui pointent vers votre site. Notre mission, c’est d’apporter des solutions opérationnelles à cette problématique spécifique.

Tout le monde peut s’inscrire gratuitement sur la plateforme et obtenir son premier lien pour 40€ ou 50€. En incluant la diffusion dans une newsletter et les réseaux sociaux, l’insertion d’un lien sur certains sites très en vue peut coûter plusieurs milliers d’euros.

Nous proposons un service support pour ceux qui le souhaitent, mais chacun peut mener sa recherche en fonction d’informations anonymisées et des metrics [indicateurs de performance] affichées. Lorsque deux parties s’entendent pour un lien retour, alors on lève l’anonymat.

Le lien sera généralement placé dans le corps de la page, au milieu du contenu, car c’est là qu’il est le plus efficace. Pour évaluer le potentiel du site qui hébergera le lien retour, nous avons créé un scoring, le Develscore, qui propose une évaluation globale basée sur 5 paramètres :

  • Trafic
  • Confiance
  • Notoriété
  • Social
  • Moyens (détecte si vous avez des campagnes Adwords [sur Google], c’est un indicateur du budget qu’un éditeur alloue à sa visibilité sur Google).

D’ailleurs cet outil est gratuit et libre d’accès, vous pouvez l’utiliser même si vous n’êtes pas inscrit sur la plateforme. Il présente l’avantage d’être une synthèse de plusieurs évaluations, issues d’outils bien connus des spécialistes du référencement, comme Majestic, MOZ, ou encore Semrush, mais aussi Facebook et Linkedin. L’association de plusieurs outils permet de pondérer l’évaluation de chacun d’eux.

À qui ta plateforme s’adresse-t-elle ? (gros sites, petits blogs, site locaux, ecommerce…)

Marc Turkesteen, fondateur de Develink et expert SEO

Tous les sites sont potentiellement concernés, y compris le site d’un point de vente local, un site ecommerce de niche

Concernant les sites éditeurs, ceux qui envoient le lien, il ne s’agit pas de cibler uniquement les sites avec le plus de trafic, mais bien un site qui corresponde aux objectifs de l’annonceur. Et c’est le Develscore qui permet d’évaluer le juste prix d’un lien.

Concernant les annonceurs, ceux qui souhaitent obtenir un lien retour, nous leur proposons de devenir éditeur à leur tour [d’héberger à leur tour des liens]. En effet, aujourd’hui l’enjeu dans le digital c’est de proposer du contenu, raconter une histoire, animer une communauté. Cela demande quelques efforts, mais toutes les entreprises en ont compris l’intérêt.

D’ailleurs, Google et les réseaux sociaux incitent à faire du contenu et pour être présent sur ces différentes plateformes, il faut du contenu.

Ce qui signifie que toutes les marques sont des éditeurs potentiels. Et donc qu’elles peuvent proposer à leur tour d’héberger des liens pointant vers d’autres sites.

En outre, il existe un ensemble de sites éditeurs qui ont l’habitude de créer du contenu pour une audience qu’ils monétisent, notamment via le publi-rédactionnel.

Est-ce que tu négocies des exclusivités avec des sites éditeurs ?

Marc Turkesteen, fondateur de Develink et expert SEO

Nous avons réussi à convaincre certains sites qui ont l’habitude d’être dans la position de l’annonceur de jouer le rôle de site éditeur. En proposant d’héberger à leur tour des liens, ils se voient crédités d’une monnaie virtuelle que nous avons créée, le devels, qui leur permet ensuite d’acheter un lien retour auprès d’un autre site.

Ce système nous permet d’enrichir considérablement les possibilités de netlinking, pour tous, car ça, ils ne le font qu’avec nous.

En outre, nous sommes également parvenus à négocier des partenariats avec certains « gros » sites qui nous accordent des tarifs 50% moins chers que ceux que vous obtiendrez en entrant directement en contact avec eux.

Enfin, on essaye de négocier sur d’autres points comme la diffusion par l’éditeur, ce qui peut décupler l’impact d’un lien retour.

On sait que Google aime les liens naturels et désintéressés :-) Est-ce que les prestataires comme toi vivent avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête ?

Mais pourquoi le Netlinking ?

Je suis autodidacte en SEO, domaine dans lequel j’évolue depuis 2001. L’arrivée de Google a changé la donne et le coeur de son algorithme n’a pas fondamentalement changé depuis, puisqu’il se base toujours sur du contenu et des liens. En revanche ce qui a changé, c’est la façon de travailler suite aux pénalités infligées par Google pour sanctionner certains abus.

Il a donc fallu passer par des process beaucoup plus exigeants dès 2011, 2012. Nous avons dû abandonner la quantité au profit de la qualité, que nous négligions car cela demandait beaucoup d’effort et de temps. S’il existe depuis longtemps un éventail assez large de solutions pour la création de contenus, il y avait peu d’offres dans le netlinking. C’était très fastidieux et pouvait être vite décourageant. De plus, jusqu’à récemment, c’était très cher et très limité. Je l’ai moi-même expérimenté lorsque je manageais des consultants SEO.

C’est pour cette raison que j’ai créé Develink. Le netlinking est un domaine qui exige un certain sens commercial, une bonne connaissance des aspects techniques du référencement naturel, un bon réseau, des compétences éditoriales…]

Marc Turkesteen, fondateur de Develink et expert SEO

Toujours.

Depuis les débuts du référencement, on a une épée de Damoclès au-dessus de la tête, parce qu’on peut subir une sanction d’un moteur de recherche à tout moment, parce que ce qu’on fait ne fonctionne pas.

Ceci étant dit, Google a un discours parfois vague sur le sujet. Il vend lui-même des liens sponsorisés. Par ailleurs Google n’interdit pas d’acheter des liens, il souhaite simplement :

  1. que soit apposée la mention « Article sponsorisé », ce qui ne diminue pas la puissance d’un lien,
  2. ou que le lien soit en No follow.

Néanmoins, il faut garder à l’esprit qu’Internet, c’est trois choses :

  • de la data – collecte d’informations…-,
  • du contenu – l’expérience utilisateur… -,
  • des liens pour naviguer entre les pages.

Interdire de faire des liens, c’est aussi stupide que d’interdire de faire du contenu. Tout simplement.

Google veut qu’on n’achète des liens que chez lui mais, au final, c’est l’internaute qui a le dernier mot.

Donc #@&! Google.

Tu as participé au dernier salon Paris Retail Week, du 10 à 12 septembre. C’était bien ? Tu as encore besoin d’évangéliser ?

Marc Turkesteen, fondateur de Develink et expert SEO

Il y a encore beaucoup de travail.

Les spécialistes du SEO savent ce qu’ils veulent, mais beaucoup d’acteurs du web ont besoin qu’on fasse preuve de pédagogie. Le Paris Retail était intéressant dans la mesure où je souhaitais m’adresser à des sites ecommerce  à l’écoute de nouvelles opportunités de monétisation ou de réduction de leur budget SEO, moyennant l’insertion de liens dans des articles de blog, par exemple.

Enfin, pourquoi avoir choisi d’installer ton activité chez Morphoburo en novembre 2017 ?

Marc Turkesteen, fondateur de Develink et expert SEO

En premier lieu, parce que j’ai eu un bon contact avec Jean-Marc [Issartial, le directeur de Morphoburo, NDLR], que j’ai rencontré à l’occasion d’un événement digital. M’installer chez Morphoburo était une aubaine également dans la mesure où j’y ai rencontré d’autres sociétés dans le digital.

Même si on se retrouve entre sociétés assez diverses, je retrouve aussi la dimension, l’ambiance et le coté social d’une grande agence. Merci pour les animations, ateliers et tout ce qui permet de créer cet environnement privilégié.

About Marie-C Beretti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *