Les Bulleuses : « La bière artisanale est un champ de création illimité »

Vous aimez bien la bière, mais vous avez envie de nouveauté et vous ne savez pas comment choisir ?

Les Bulleuses devraient vous combler. Véritable plateforme en ligne avec filtrage des résultats de recherche par goût, par type et par couleur, cette cave à bières et à cidres en ligne permet de choisir parmi les productions de plus de 70 producteurs.

Basés à Aix-en-Provence et jusqu’en Norvège, leur production vient de France, de Belgique, d’Allemagne, d’Irlande et du Royaume-Uni bien sûr, mais aussi d’Ecosse, d’Italie, ou encore de Lettonie. Et Les Bulleuses ont sélectionné leurs productions les plus innovantes et les plus tendances. Autant dire que ceux qui croient que les bières ont à peu près toutes le même goût risquent d’être surpris.

C’était notre cas, jusqu’à une dégustation de bières organisée par la fondatrice des Bulleuses. Et on a été étonné par la variété de saveurs. Parfumées, fortes, fines, fruitées, minérales… On a voulu en savoir plus.

Comment ce projet a-t-il émergé et quelle est sa raison d’être ?

Emé, fondatrice des Bulleuses 

L’idée des Bulleuses a émergé il y a un peu plus de 2 ans. L’idée originelle était d’ouvrir une cave à bières et à cidres qui fasse également bar. Le projet du site web est arrivé après.

La motivation, au départ, était essentiellement personnelle. J’avais envie de revenir vers l’univers de la restauration et de la gastronomie, que je connais par mon milieu familial, mais c’est surtout l’univers des sommeliers qui m’attirait.

Il y a 3 ans environ, j’ai découvert cet univers au cour d’un événement professionnel et j’ai été stupéfaite par la diversité et la richesse des bières artisanales. J’ai découvert une innovation et une créativité que je ne soupçonnais pas, et qui prennent racine pourtant dans une recette qui remonte jusqu’à l’Egypte ancienne.

Au fil du temps, la bière est devenue très créative. Certains brasseurs, curieux de nature, ont fait des tests et cela donne des bières très houblonnées avec un goût de fruits tropicaux, des bières très maltées, torréfiées, ou encore des bières à l’huître. Il existe même des bières au goût de chamallow ou à la madeleine !

La particularité de cet univers, c’est que ce n’est pas codifié. Au contraire, c’est un champ de création illimité.

Comment trouvez-vous vos producteurs, comment les choisissez-vous ? Et comment avez-vous construit votre gamme ?

Emé, fondatrice des Bulleuses 

Pour faire simple, j’ai créé un outil que j’aurais aimé trouver, moi-même. Sur LesBulleuses.com, on peut faire une recherche par goût, ce qui est très pratique quand on n’est pas expert. Et pour ce qui est du choix de la gamme présentée, mon objectif est de proposer tous les grands styles de bières et de cidres, et d’ouvrir cet univers au grand public qui ne s’y connaît pas forcément.

Pour ce faire, j’ai effectué des recherches, j’ai scruté les salons professionnels, j’ai discuté avec des producteurs, des distributeurs, des cavistes. Ensuite, je suis allée à la rencontre des producteurs de cidres et des brasseurs, au pays basque, en Normandie… J’ai appris les différents modes de production et ce qui fait qu’un cidre ou une bière est de qualité. En résumé, je me suis formée.

Aujourd’hui, je propose des produits sélectionnés sur la base de critères de qualité mais aussi originaux, nouveaux.

Concernant les cidres par exemple, ceux que vous trouverez chez un caviste proviennent pour la plupart de coopératives et sont fabriqués par des fabricants industriels. A l’inverse, la plupart des cidriers avec qui je travaille sont également des agriculteurs : ils cultivent leurs propres pommes et maîtrisent tout le cycle de production. Et quand l’équilibre se joue sur l’assemblage de 18 variétés de pommes, cela donne des variétés de goût très subtiles.

Quelles évolutions et quelles tendances observez-vous dans le domaine des boissons festives ?

Emé, fondatrice des Bulleuses 

Aujourd’hui dans le cidre, la tendance est au brut, voire extra-brut, au sec, très tanin et ça s’inspire directement de la tendance dans la bière artisanale, où l’IPA (Indian Pale Ale) impose son goût plus tanin, plus amer, plus sec. Mais des cidriers innovent, et proposent des cidres vieillis en fût de chêne, ou en fût de calvados, ou encore des cidres houblonnés ou au goût de fruits rouges.

L’extra-brut, c’est par définition très peu sucré, très aromatique, très tanin, voire boisé. Généralement, cela s’accompagne d’un degré d’alcool plus élevé.

Quant aux cidres, ce sont les cidres anglo-saxons qui ont le vent en poupe. Il faut savoir qu’en Grande-Bretagne, par exemple, la consommation de cidre dépasse la consommation de bière ! Ces cidres sont généralement produits par des brasseurs et comportent environ 30% de pommes, ce qui leur permet d’ajouter d’autres saveurs. En France en revanche, l’appellation de cidre est réservée aux boissons composées uniquement de pommes.

Dans le domaine de la bière artisanale, dont la tendance vient des Etats-Unis, c’est l’IPA et sa saveur plus amère, plus brute qui s’est imposée. Néanmoins, la tendance évolue et aujourd’hui, on voit l’émergence de bières plus acides et très fruitées, très peu sucrées, les « Sour ». L’autre tendance qui vient des Etats-Unis est une bière noire, très sucrée, fortement alcoolisée, et au goût de pâtisserie, d’où son nom : les « Pastry stout ».

C’est toute cette diversité que j’essaye de présenter sur Les Bulleuses.com.

Le Saviez-vous ?

L’IPA ou Indian Pale Ale vient de la colonisation, au temps où les anglais acheminaient de la bière en Inde, pour les colons. Cependant, les temps de livraison étant assez longs, la bière tournait sur les bateaux. Pour mieux la conserver, les brasseurs anglais ajoutèrent donc davantage de houblon. C’est cette recette, toujours pratiquée, qui lui donne encore ce goût si aromatique.

La Pils est la bière traditionnelle la plus populaire. Originaire de République Tchèque et très ancienne, cette bière blonde est généralement très désaltérante, à base de malt, légère et peu amère. C’est la bière qu’on boit au comptoir, la plus répandue dans le monde. Son taux d’alcool est de 5 degrés.

Il n’y a pas que des bières et des cidres sur les Bulleuses, il y a aussi des eaux pétillantes alcoolisées aromatisées : c’est l’avenir des Bulleuses ? Est-ce qu’on trouvera un jour du Kéfir ou du Kombucha sur Les Bulleuses ?

Emé, fondatrice des Bulleuses 

J’ai choisi de proposer ces eaux pétillantes, aromatisées et alcoolisées parce que c’est nouveau et que la nouveauté et l’innovation sont dans l’ADN des Bulleuses. C’est une tendance encore confidentielle en France qui a déjà beaucoup de succès aux Etats-Unis depuis quelques temps. L’objectif de référencer ces boissons, originales et peu caloriques, était de proposer une alternative aux bières et aux cidres, notamment aux femmes.

D’ailleurs, la plupart des visites et des commandes sur mon site proviennent de femmes. C’était un de mes buts, car l’univers de la bière est encore très masculin.

Néanmoins pour l’instant, lesBulleuses.com continueront de se spécialiser dans les bières et les cidres.

Comment Les Bulleuses vivent-elles la crise épidémique ?

Emé, fondatrice des Bulleuses 

J’ai lancé LesBulleuses.com mi-novembre 2020. Pour l’instant, la crise du Covid 19 n’a pas un impact très important sur notre activité.

Comment avez-vous trouvé Morphoburo et pourquoi l’avez-vous choisi pour lancer votre projet ?

Emé, fondatrice des Bulleuses 

Nous habitons à Aix-En-Provence et nous cherchions un espace de coworking. Nous avons visité à peu près tous les espaces de coworking à Aix et dans les alentours. Morphoburo est celui qui nous a le plus plu. L’ambiance et l’organisation nous ont convenus.

Pour mon activité, les locaux de Morphoburo sont particulièrement adaptés. Il y a tout sur place. Grâce à Morphoburo, j’ai trouvé l’équipe pour créer mon site. Je dispose d’une plateforme logistique, pour faire les expéditions et être compétitive sur les tarifs de livraison, mais aussi du studio photo, pour réaliser mes packshots. L’accompagnement est vraiment formidable, c’est bien équipé, pratique. Le rapport qualité/prix est très bon.

Et en plus, il y a une bonne ambiance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *