Où se former au développement web sur Aix-Marseille ?

80 000 postes seront à pourvoir dans le numérique d’ici 2020.*

Et parmi ceux-ci, les offres d’emploi de développeur mobile, développeur FullStack, et autres développeurs front end … sont déjà pléthore : le métier est en « tension ». Si bien que certains développeurs atteignent facilement 4 K€ mensuels dans le salariat, et facturent parfois 800€ HT la journée en freelance.

D’ailleurs, une spécialiste du recrutement l’admet en « off » : les développeurs sont ultra convoités (et ils en ont bien conscience). Dans de nombreuses entreprises « Tech », ce sont d’ailleurs les seuls à qui les dirigeants accordent des ruptures conventionnelles, en cas d’arrêt de la collaboration.

Et oui, on ne se fâche pas avec un développeur.

En résumé, le métier de développeur ouvre de très belles perspectives d’emploi pour qui veut car de plus en plus d’entreprises ont besoin de leurs compétences afin de tirer le meilleur parti du numérique.

Il est donc logique que le métier suscite des vocations. Et peut-être envisagez-vous vous-même une reconversion dans ce métier.

Mais où se former au code et au développement sur Aix et Marseille ? Ces formations sont-elles reconnues ? Et jusqu’à quel âge peut-on se former au « dev’ » ?

Image par Free-Photos de Pixabay

Visez les formations labellisées GEN

Graphiste UX, community manager, développeur FullStack… Difficile de s’y retrouver parmi les formations et d’être sûr du sérieux des organismes de formation.

C’est justement l’objectif de La Grande Ecole du Numerique, un groupement d’intérêt public créé en 2015 par l’état qui délivre un label, le label GEN (Grande Ecole du Numérique), qui permet à 750 formations aujourd’hui d’être reconnues auprès des entreprises.

Premier conseil : avant toute formation au numérique, vérifiez que l’organisme de formation dispose bien de ce label (et figure bien dans la liste des formations reconnues).

Renseignements : https://www.grandeecolenumerique.fr/

La Plateforme, dans le quartier de la Joliette

Inaugurée le 11 juillet 2019 en grande pompe avec Cédric O, qui a succédé à Mounir Mahjoubi au poste de Secrétaire d’État au Numérique en avril 2019, et en présence de Martine Vassal, la Présidente du Département des Bouches-du-Rhône, La Plateforme accueille ses premiers élèves depuis mi-septembre 2019.

Soutenu par l’état, la Région Sud, la French Tech Aix-Marseille, le Département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille, l’établissement propose 3 formations :

  • La Coding School, qui forme au métier de développeur web (bac+2)
  • Le Centrale Digital Lab, un diplôme post-graduate en Intelligence Artificielle
  • L’Executive education, un cycle de formation continu pour les cadres sup’.

Son fondateur, Cyril Zimmermann, affiche un double objectif : aider des personnes au profil atypique à accéder à de nouvelles opportunités professionnelles, et aider les entreprises du territoire à trouver la main d’œuvre qualifiée dont elles ont besoin.

La Coding School : devenir développeur web en un an

La Coding School propose une formation gratuite de « développeur web », avec ou sans bac. Cet établissement délivre un titre RNCP niveau 3 en un an, que les élèves peuvent compléter d’une spécialité « développement mobile » et d’un stage lors d’une 2ème année afin d’obtenir un bac+2.

 

Le Centrale Digital Lab

Le Centrale Digital Lab est une formation de 9 mois en Intelligence Artificielle. Contrairement à la Coding School, elle est réservée aux diplômés bac+5, se tient à l’école d’ingénieurs Centrale Marseille, et elle est payante : comptez 1 667€ pour les droits d’inscription 2019.

 

Executive Education

Le programme Executive Education s’adresse spécifiquement aux managers et dirigeants qui souhaitent monter en compétences IT : Intelligence Artificielle, Blockchain, etc…

Les cursus varient en fonction des thématiques abordées.

 

Renseignements : https://laplateforme.io/

Simplon, entre La Rose et Le Merlan

Après 5 ans d’existence et une dernière levée de fonds de 12 M€ en avril 2019, l’école Simplon s’est imposée dans le paysage de la formation aux métiers du numérique.

Si bien qu’un de ses fondateurs est à l’origine de la première édition de l’Université d’Eté de l’Economie de Demain (allez voir #NousSommesDemain sur Twitter) qui s’est tenue les 3 et 4 septembre dernier.

Simplon Marseille est le premier établissement de l’école éponyme, créée à Montreuil en 2013 par Erwan Kezzar, Andrei Vladescu-Olt et Frédéric Bardeau, implanté hors région parisienne. Spécialisée dans la formation aux métiers d’avenir, Simplon s’est associée à l’école d’ingénieurs Centrale Marseille pour proposer :

  • Des formations qualifiantes gratuites: développeur web, référent digital, développeur data, développeur data IA… en 7 à 20 mois
  • Des spécialisations, dans des formations courtes
  • Une découverte du numérique, dans des formations de 3 semaines à 3 mois.

Simplon propose également des formations en partenariat avec Microsoft ou l’Apple Foundation Program, pour apprendre à concevoir des applications mobiles compatibles avec l’ecosystème d’Apple.

Désormais également implantée à La Ciotat, Nice, Cannes et Avignon, Simplon envisage également d’essaimer à Toulon, Fréjus et Draguignan.

Labellisée ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale), et inscrite dans une véritable démarche ESS (Economie Sociale et Solidaire) Simplon s’inscrit pleinement dans les objectifs de la French Tech, qui souhaite davantage de diversité pour faire émerger des profils atypiques et, qui sait, les rockstar programmer de demain.

 

Renseignements : https://simplon.co/

Le Wagon, dans le très chic 6° arrondissement

Ambiance « startup nation » dans ce loft à la déco très « indus ».

Le Wagon propose des formations intensives de 9 à 24 semaines, à partir de 6 000€.

A ce prix-là, vous devenez développeur FullStack et bénéficiez de l’appui d’une solide communauté nationale et internationale pour trouver un emploi salarié, vous lancer en tant que freelance ou monter votre startup.

En effet, Le Wagon est également basé en Allemagne, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, au Danemark, en Norvège, en Belgique, en Suisse, en Italie, au Portugal, en Espagne, au Maroc, en Israël, en Australie, au Canada, au Mexique, en Argentine, au Brésil, à Singapour, en Chine, en Indonésie, et au Japon.

Ouf.

L’école, qui s’enorgueillit d’avoir participé au lancement de plus de 300 startups, s’adresse à des personnes généralement déjà qualifiées et ultra motivées en quête de nouvelles opportunités. Par ailleurs, elle organise régulièrement des événements et notamment des ateliers gratuits d’initiation au code.

Fondé en 2013 sur le modèle des bootcamps par deux frères, Boris Paillard, analyste financier, et Romain Paillard, avocat, rapidement rejoints par Sébastien Saunier, un ancien de Google, Le Wagon dispense des formations à des particuliers, en entreprises et a également établi des partenariats avec des écoles de commerce comme HEC et l’EDHEC.

Renseignements : https://www.lewagon.com/fr

La Wild Code School, dans le quartier du Panier

La Wild Code School de Marseille fait elle aussi partie d’un réseau international de 19 écoles en Europe, de Madrid à Londres et de Lisbonne à Bucarest en passant par Bruxelles et Berlin. Elle se veut également une communauté d’entraide entre élèves : bonnes pratiques, offres d’emploi, réseau d’entreprises partenaires… Pour ce faire, la Wild Code School organise des événements, en plus de ses formations, comme les Wild breakfast, des Wild apero, des hackathons, des masterclass, des Job Dating et des Demo Day.

Leur formation sur Marseille :

  • Développeur web, en 5 mois et 700 heures : HTML5, CSS3, Javascript, PHP/Symfony, MySQL, utilisation d’API… à partir de 6 990€.

L’école propose même une immersion complète avec la possibilité de louer une chambre dans une de ces fameuses « hackers house », Startup Marseille, qui se situe dans le 6ème arrondissement : comptez à partir de 400€/mois.

 

Renseignements : https://www.wildcodeschool.com/fr-FR

En conclusion…

PHP 5/7, HTML5, CSS3, Symfony 3/4, Java (à ne pas confondre avec Javascript !), Python, C++, Ruby… Si ces termes barbares ne vous font pas peur, alors vous faites déjà partie de la grande famille des développeurs et ce, quel que soit votre âge.

Mais pour être reconnu en tant que tel, autant bénéficier du réseau d’une école spécialisée dans le domaine.

Entre opportunités, découvertes et rencontres, qui sait où vous mènera l’apprentissage du code ?

 

*source : GEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *